ALUMNI JK : Arthur Mulvihill

Mon expérience de Junk Kouture :

J'ai participé au concours Junk Kouture en 2017 et 2018. La principale raison pour laquelle j'ai décidé de m'essayer au concours était mon intérêt croissant pour la mode. J'ai commencé à expérimenter avec mon look et j'ai découvert que le métier de mes rêves était de devenir styliste.

Mon projet pour le concours de 2018 s'appelait What Lies Beneath une robe faite d'os de vache et de stores en tissu recyclé. J'ai eu tellement de plaisir à concevoir ma robe et à la faire passer du papier à la forme, mais la partie la plus difficile a été de décider de la forme du corsage, je voulais quelque chose de subtil mais flatteur, qui n'enlève rien à la jupe glamour que j'avais faite. Le résultat a été incroyable, en fait !

Le concours Junk Kouture a été une expérience d'apprentissage que je n'oublierai jamais. J'ai compris que la mode était très importante dans ma vie, et comment l'utiliser pour m'exprimer de toutes les manières imaginables. Junk Kouture m'a donné l'occasion de me rendre au Festival du film de Cannes pour montrer mon modèle sur le tapis rouge et m'a donné la possibilité d'étudier la mode et le design à la Limerick School of Art and Design.

Je recommanderais sans hésiter Junk Kouture à tous ceux qui ont une étincelle de créativité, cela peut vous ouvrir un tout nouveau monde de pensée que vous pensiez ne jamais avoir. Junk Kouture m'a inspiré la création d'une robe à partir de matériaux que je n'aurais jamais cru possibles. J'ai appliqué l'esprit créatif que Junk Kouture encourage à recycler des vêtements pour en faire quelque chose de complètement nouveau. Cela m'a permis d'accepter des emplois et des expériences que je n'aurais jamais cru adaptés à mes compétences, et de réussir dans des domaines où je n'aurais jamais cru pouvoir réussir.

 

C'était avant. Maintenant, c'est maintenant.
Depuis Junk Kouture, j'ai travaillé avec des entreprises de mode, j'ai stylé des séances de photos et je suis actuellement en deuxième année d'études de mode à LSAD. J'ai pleinement accepté la vie d'une créatrice et je me suis aventurée dans la musique, le mannequinat et j'espère seulement élargir cette liste à l'avenir.